Créer la barrière climatique la plus efficace ou comment des vitesses d’air plus élevées sont contre-productives pour les rideaux d’air. Explications techniques.

La création du flux d’air le plus efficace pour les rideaux d’air des véhicules est un sujet encore entouré d’idées préconçues et qui est un peu plus compliqué qu’on pourrait le penser. Nous avons souvent une vision trop simpliste sur le fonctionnement des rideaux d’air, en particulier dans les produits comparatifs où par exemple une grande vitesse du flux d’air est perçue comme un avantage. Reprenons l’exemple de la grande vitesse, vous supposeriez intuitivement qu’une vitesse d’écoulement d’air plus élevée améliorerait les performances d’un rideau d’air ? Eh bien non ! Lorsque la vitesse du flux d’air est trop élevée, les performances du rideau d’air diminuent. Rappelons que Brightec a été fondée par des physiciens en 2006 : c’est le résultat d’une recherche et d’un développement approfondis pour créer un système de flux d’air qui fonctionnerait avec une efficacité optimale. Depuis le lancement de BlueSeal en 2010, nous avons récolté plusieurs tests de sources indépendantes qui ont confirmé l’efficacité de notre rideau d’air.

Alors pourquoi un flux d’air plus puissant n’aboutirait-il pas à une barrière plus efficace ?

  1. Un flux d’air à grande vitesse attire plus d’air environnant, ce qui provoque une plus grande turbulence mélangeant ainsi l’air extérieur à celui de l’intérieur de l’espace de chargement. Il en résulte une convection forcée avec un taux élevé de transfert de chaleur dans l’espace de chargement. En plus de consommer plus d’énergie, cela impacte la qualité des produits.
  2. Lorsqu’un flux d’air à grande vitesse atteint le plancher, il se divise en deux directions – vers l’espace de chargement lui-même et à l’extérieur de la remorque. Par conséquent, de l’air chaud (et humide) est introduit dans l’espace de chargement – voir la figure 1. Un rideau d’air efficace doit trouver un équilibre et garantir que l’air chaud soit maintenu hors de l’espace de chargement.

À des vitesses d’air élevées, la baisse des performances a été démontrée par des tests récents effectués, par l’Université Brunel de Londres, avec notre rideau d’air. Ces tests ont démontré que la vitesse de l’air avait un taux optimal, bien au-dessus duquel la performance du rideau d’air est devenue significativement moins performante. Ce taux optimal est déduit, entre autres facteurs, de la différence de température entre l’espace de chargement et la température ambiante.

En conclusion, des vitesses d’air trop élevées se traduiront par une barrière climatique moins efficace et contre-productive pour le fonctionnement des rideaux d’air. Si vous n’êtes pas sûr de la bonne méthode de contrôle climatique la plus efficace pour votre véhicule, contactez-nous et nous vous conseillerons sur les meilleures conditions de conservation de vos marchandises pour votre véhicule. Joe Beech, Marketing Manager, Brightec B.V.


Vous pouvez en savoir plus sur les tests internes et les retours clients de Brightec en visitant les pages Perspectives et Témoignages sur brightec.fr.

Si vous souhaitez faire la transition vers l’utilisation de rideaux d’air dans votre flotte, contactez Tom Opdam au +31 (0) 20 210 12 54 ou envoyez un courriel à t.opdam@brightec.nl

info@brightec.nl pour plus d’informations.