Lors de la visite du Président de la Corée du Sud à la station d’hydrogène Air Liquide place de l’Alma, le groupe annonce l’installation de 4 nouvelles stations hydrogène en Corée et en projette 2 autres en Ile de France.

Benoît Potier, Président-Directeur Général d’Air Liquide, a rappelé l’engagement du groupe en faveur du déploiement de l’infrastructure hydrogène pour la mobilité lors de la visite de Monsieur Moon Jae-In, Président de la Corée du Sud. Convaincu que l’hydrogène jouera un rôle primordial dans la transition énergétique, Air Liquide est un pionnier dans le développement de la filière et a déjà conçu et installé 100 stations hydrogène pour la mobilité dans le monde. Il y a en France aujourd’hui, environ 300 véhicules électriques à hydrogène en circulation, dont 100 taxis hype à Paris (Hyundai ix35 et Toyota Mirai). La France compte désormais une vingtaine de stations, dont près de 50% conçues et installées par Air Liquide, que ce soit pour des véhicules légers ou pour des véhicules utilitaires comme les chariots élévateurs pour plateformes logistiques. Trois stations hydrogène sont opérationnelles à Paris et en région parisienne (place de l’Alma, aéroport d’Orly et Versailles), un dispositif qui sera complété prochainement par deux nouvelles stations.

En Corée, le gouvernement a récemment annoncé sa volonté d’accélérer le développement de la filière hydrogène dans la mobilité, et prévoit d’investir environ 2 milliards d’euros. Le plan a pour vocation d’encourager la mise en place de partenariats public-privé avec un objectif de déploiement de 310 stations et 16.000 véhicules à hydrogène à travers le pays d’ici à 2022.  Air Liquide participera à la mise en place opérationnelle de ce plan. Benoît Potier a déclaré: “L’hydrogène jouera un rôle majeur dans la transition énergétique. La visite de notre station à Paris par le Président Moon Jae-In est un symbole fort qui illustre l’engagement de la Corée dans le développement de la filière hydrogène. L’intérêt pour cette solution et l’engagement international qu’elle suscite deviennent de plus en plus importants, comme le reflète la dynamique du Conseil de l’hydrogène, que nous avons créé en 2017 avec 13 membres et qui réunit désormais 54 des plus grandes entreprises mondiales.” L’hydrogène est une solution pour répondre au défi du transport propre et contribuer ainsi à l’amélioration de la qualité de l’air. Utilisé dans une pile à combustible, il se combine à l’oxygène de l’air pour produire de l’électricité en ne rejetant que de l’eau. Air Liquide maîtrise l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement en hydrogène, de la production au stockage, à la distribution et au développement d’applications pour les utilisateurs finaux.