La Fédération des Marchés de Gros s’est agrandie et accroît ses relations, notamment avec son aval. Dites-nous en plus !

Maguelone Pontier : Jean-Jacques Bolzan, Président de la Fédération, a souhaité dès son arrivée à s’ouvrir sur le territoire. Concrètement, nous avons effectué un important travail pour être davantage présents dans les instances interprofessionnelles et les différentes associations professionnelles de notre secteur. Nous avons ainsi intégré la Confédération du commerce de gros (CGI) et la Confédération des Commerçants de France (CDF).

Sur le terrain, nous avons souhaité également être plus proche de la clientèle des Marchés de Gros en signant, par exemple, une charte avec les acteurs de la restauration collective (Restau’co APASP) notamment pour un meilleur approvisionnement local. Nous avons également passé une convention avec Tables & Auberges de France et prochainement avec l’UMIH (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie) afin d’augmenter nos synergies avec la restauration commerciale. Ce travail, ajouté à une dynamique de développement des Marchés de Gros tourné vers la proximité, une logistique urbaine propre et vers la diversification de nos secteurs a attiré de nouveaux adhérents à la Fédération. Nous sommes ainsi passé de 18 en 2014 à 23 aujourd’hui.

maguelone-pontier-froid-news

Vous avez lancé un macaron « Créateurs de proximité». Quel est l’objectif d’une telle démarche ?

Maguelone Pontier : En avril 2016, les Marchés de Gros de France ont lancé leur vitrophanie. Ce macaron, à destination des commerces de proximité qui s’approvisionnent sur leur Marché de Gros, permet une meilleure identification de la provenance des produits par le consommateur.

C’est aussi la valorisation des commerces de proximité et du rôle qu’ils jouent dans le maintien du lien social au travers d’un sourire, d’un conseil ou bien encore d’un service rendu. Cette initiative s’inscrit également dans la volonté de tous les acteurs du commerce de redynamiser les centres villes.

Au-delà, c’est faire découvrir au consommateur ce qu’est un Marché de Gros et ce qu’il lui apporte au quotidien. C’est lui donner une nouvelle approche de la distribution alimentaire en lui présentant un modèle qui est basé sur la proximité et la qualité des produits.

Les Marchés de Gros et le secteur du froid, quelles passerelles ?

Maguelone Pontier : Les Marchés de Gros sont naturellement liés au secteur du froid. La conservation, le transport ou le stockage de la plupart des produits en dépendent.

Chaque marché propose donc des solutions « froid », étant ouvert aux demandes de ce secteur crucial. Les acteurs ne doivent pas hésiter à prendre contact avec nous ou leur Marché de Gros pour échanger sur leurs attentes.