Cette offre unique en Europe vise à limiter l’empreinte environnementale du transport de marchandises. 

Fretlink propose un nouveau standard d’organisation entre transporteurs routiers et donneurs d’ordres avec sa plateforme d’intermédiation. L’opérateur annonce la signature d’un partenariat avec WeNow. L’originalité porte sur une solution inédite qui permet d’agir concrètement sur les émissions de CO2 et la consommation de carburant. WeNow est la seule solution française recommandée par Climate Neutral Now, l’initiative lancée par le Secrétariat des Nations Unies au climat (UNFCC).

L’alliance apporte une réponse aux attentes des donneurs d’ordre pour disposer de solutions concrètes afin d’agir sur les émissions de CO2 de leur organisation transport. « A l’heure où tous les transporteurs s’engagent dans une politique de réduction de leurs émissions, l’enjeu est double : il faut à la fois convaincre les consommateurs du bien fondé et de l’efficacité de la démarche, tout en fournissant des éléments tangibles à ses clients Btob – qui eux aussi doivent rendre des comptes à leurs clients et actionnaires », précise Valérie Mas, co-fondatrice et co-dirigeante de WeNow.

Mesurer, réduire et compenser les émissions de CO2

L’offre mise en place par WeNow et Fretlink repose sur 3 étapes complémentaires : mesurer, réduire et compenser les émissions de CO2.

La première étape nécessite d’établir une méthode de calcul des émissions conforme aux réglementations définies par l’État, pouvant être vérifiées, et en visant le niveau d’exigence le plus élevé en termes de précision. Il s’agit d’une étape structurante pour définir ensuite des plans de réduction des émissions concrets et efficace.

Ensuite, les transporteurs vont s’engager, à travers une charte d’engagement dédiée, à faire tous leurs efforts pour réduire leurs émissions de CO2. A ce titre, Fretlink va mettre à leur disposition toute une série d’actions pour réduire leur empreinte carbone :

  • A commencer par le choix du véhicules utilisés par le transporteur. Les chargeurs pourront ainsi motiver les transporteurs à évoluer vers de nouveaux types de carburant (EURO6, GNL, hydrogène, etc.). Le modèle économique est fondé, entre autres, sur une rémunérantion de la prestation, voire sur l’aide au choix de l’investissement que réaliseront les transporteurs.
  • Fretlink proposera par ailleurs systématiquement l’itinéraire le plus éco-responsable à ses partenaires, limitant ainsi leur consommation de carburant.
  • Les derniers partenariats développés par la startup pour étoffer sa plateforme de services convergent également vers le même objectif. A l’instar de l’alliance avec MagicPallet annoncée début juin, qui permet de réduire les km effectués à vide pour les retours palettes.

Un bilan carbone positif, grâce à des projets certifiés par l’ONU et des plantations d’arbres en France

L’offre développée par WeNow et Fretlink va jusqu’à la compensation et permet aux clients des transporteurs de présenter un bilan carbone positif, en contribuant à des projets de reforestation en France vérifiables et mis en oeuvre par L’Office National des Forêts (ONF).

Tout donneur d’ordre collaborant avec Fretlink et WeNow dans le cadre de cette offre “Green Roads” se verra ainsi remettre un certificat délivré par WeNow de compensation via des projets certifiés par l’ONU.

Une offre s’adressant à tous les acteurs

Cette nouvelle offre développée par les deux startups constitue une opportunité pour de grandes marques de contribuer à l’accélération bas carbone de la chaîne logistique qui pèse sur leur bilan carbone. Elles peuvent ainsi en toute transparence rendre compte à leurs clients de leurs choix en matière de logistique. Dans le secteur, un “label objectif CO2” existe. Elle est essentiellement signée par les grands transporteurs, selon l’Alliance, laissant de côté les TPE/PME (représentant pourtant 90% du marché), qui n’ont pas de visibilité sur les moyens disponibles.

A travers l’offre Green Roads, WeNow et Fretlink apportent un moyen aux TPE/PME du transport routier d’agir concrètement pour la transition bas carbone – et de rendre leurs actions visibles auprès du marché. Enfin, ce partenariat permet d’intégrer le prix du CO2 dans la logistique, une première étape importante pour changer les business models du secteur. Car c’est bien en changeant les business models que transition bas-carbone deviendra une nouvelle norme.