FROIDNEWS partenaire de SITL. Rendez-vous sur notre stand Hall 1 L 029 !

A deux mois de SITL 2019 qui ouvrira ses portes du 26 au 28 mars prochain à Paris porte de VersaillesAlain Bagnaud, directeur général  du Pole transport & Logistique, Reed exposition France, annonce le programme.

Digitale, écologique, sociale ou en termes d’automatisation, le secteur des transports et de la logistique vit de profondes transitions. Comment la SITL accompagne-t-elle ces mutations ?

AB : Composé de directeurs logistiques et supply chain issus de l’industrie et de la distribution, notre comité stratégique veille à ce que la SITL se réinvente constamment au rythme, de plus en plus rapide, des innovations et des transitions du secteur. A ce titre, 2019 est une année charnière. Le nouveau positionnement du salon illustré par le « I » qui d’Internationale devient le « I » d’Innovation, se concrétise par de nouveaux espaces de démonstration et parcours « découverte » ainsi qu’une part plus grande donnée aux témoignages de hauts dirigeants d’entreprise. Enrichissant nos partenariats historiques avec l’AUTF, l’Union TLF, FNTR, AFILOG, ASLOG ou la Fedimag, l’édition 2019 marque aussi une ouverture vers de nouvelles organisations professionnelles qui interviennent sur le marché des transports et de la logistique. Tel est le cas de la Confédération française du commerce de gros et international (CGI), du Syndicat des entreprises de technologies de production (SYMOP) ainsi que l’Association française du Gaz Naturel Véhicule (AFGNV).

Quelles formes prendront les témoignages des hauts dirigeants d’entreprises ?

AB : Initiés et très appréciés en 2018 avec l’intervention de Ronan Bolé, président d’Amazon France Logistique, les échanges « face-à-face » avec de hauts responsables du e-commerce et de la distribution sont mis à l’honneur cette année. D’une heure chacun, on en comptera 3 trois, dont un avec Cdiscount le 26 mars et un avec  FNAC Darty le 27 mars. Reconnues par tous, ces entreprises participent à la transformation des chaînes logistiques omnicanales et présenteront leur vision ainsi que leurs enjeux stratégiques et opérationnels. Nouvelle plateforme d’échanges dédiée à l’évolution des offres et organisations des entreprises du transport routier, le Forum des Transporteurs Routiers a également pour but de faire réagir les hauts dirigeants du mode comme par exemple, sur les plateformes digitales d’intermédiation. Autour du thème « Enjeux sociaux et environnementaux, disruption numérique, contraintes réglementaires : comment le secteur du transport et de la logistique répond-il aux mutations de l’économie française ? », la conférence d’ouverture le 26 mars lancera les débats. Y participent Eric Hémar, président de l’Union TLF et d’ID Logistics, Marie-Christine Lombard, présidente de SNCF Logistics, Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, Philippe Barbier, président de la CGI et un parlementaire.

SITL 2019 inaugure les Parcours Open Innovation, de quoi s’agit-il ?

AB : L’expérience client est une exigence de Reed Expositions pour tous ses événements professionnels. Nos visiteurs viennent pour découvrir de nouveaux produits, de nouveaux services. Compte tenu de leur agenda serré, nous devons optimiser leur temps de visite et leur faire découvrir des innovations sources de richesses et de valeurs ajoutées pour leurs activités. Avec pour cible principale les ETI et à partir d’une banque d’accueil spécifique, ces Parcours Open Innovation répondent à cette attente. A la différence de nos parcours « experts » précédents établis sans accompagnement, les Parcours Open Innovation proposent une prise en charge de groupes de visite d’une quinzaine de personnes membres ou non d’une même entreprise. Il s’agit d’une nouvelle façon de participer au salon avec des rendez-vous organisés avec des exposants. Au choix, les Parcours Open Innovation s’articulent autour de sept thématiques : Robotique et automatisation, Transports, Supply Chain, RSE, Emballage, Logistique urbaine et du dernier kilomètre, Immobilier logistique.

Quid des nouveaux espaces de démonstration prévus sur SITL 2019 ?

AB : En 2019, SITL inaugure le nouveau secteur « Robotics / Intelligence artificielle». Depuis plusieurs éditions, le salon accueille les principaux acteurs de cette filière. A la demande de nos visiteurs et avec le concours du SYMOP, nous avons décidé de le structurer pour lui fournir une meilleure visibilité. Doté de son propre comité d’experts composé de clients et de fournisseurs de solutions robotiques/IA comme Kuka, Fenwick, Fox Innovations ou BA Systèmes, ce secteur bénéficiera d’un espace de démonstration dédié où des solutions robotiques seront présentées en condition opérationnelle. En lien avec le programme d’animations du secteur Intralogistics, au moins trois conférences seront consacrées également à la robotique et la cobotique. L’occasion d’aborder les innovations de la filière et ses enjeux en termes d’investissements, d’impacts sur les équipes ou de conduite de projets au sein de PME, ETI ou grands groupes. Créé il y a deux ans avec des retours très positifs, l’espace de démonstration Smart Demo prend de l’ampleur en 2019 avec une quarantaine d’exposants sur 400 m². A l’attention de groupes de visites pré-inscrits, chacun y présentera sous la forme d’un pitch de quelques minutes une solution en condition réelle. Avec plus de 3 000 visiteurs attendus, le Smart Demo contribue à enrichir l’expérience des visiteurs dans un décor immersif correspondant à leurs activités.

Comment ces nouveautés se traduisent-elles au sein de l’exposition ?

AB : SITL 2019 enregistre un grand nombre de primo-exposants dans tous ses secteurs : Intralogistics et Technologies RFID et Systèmes d’information rassemblés sur un espace unique afin de présenter des offres globales, Prestations Transport & Logistique, Immobilier et Infrastructures logistiques, Robotics/IA et Transport Next Generation (TNG) avec une forte représentation de l’AFGNV et de ses membres ainsi que de constructeurs de véhicules industriels comme Volvo Trucks, d’équipementiers dont Dhollandia et Palfinger ou de fournisseurs d’énergies comme Total. Chacun dispose d’un comité « expert » dédié qui aide à cerner les attentes et participe à la définition de conférences et d’ateliers sectoriels. Lancé il y a quelques années, le village Start-up témoigne de cette croissance et comptera une quarantaine de start-ups de tous horizons, soit le double par rapport à l’an passé. Une manifestation 2019 très en avance sur sa commercialisation, une croissance de 10 à 15 % des exposants et de la surface d’exposition en 2019 par rapport à 2017 est pressentie.

Quels sont les autres temps forts de l’édition 2019 ?

AB : Depuis quatre ans environ, SITL a étoffé ses approches sectorielles autour de Business Meetings. Moyen de détailler une thématique, cinq seront abordées : Matières dangereuses, Livraison urbaine, Fret ferroviaire, Logistique frigorifique, Commerce international-Douane. Avec le concours de SNCF Réseau et d’Eurogroup, la Journée du fret ferroviaire sera l’occasion de présenter le baromètre annuel sur les attentes des chargeurs sur le mode. Avec l’AUTF et Armateurs de France, le Maritime Day fera un point de son côté sur les évolutions du secteur maritimo-portuaire. Autour d’une centaine de thèmes, le cycle de conférences traitera également du Brexit, du Code des Douanes de l’Union (CDU), de la cyber sécurité qui touche toutes les entreprises quelle que soit leur taille, et de la nouvelle Loi d’orientation sur les mobilités (LOM). Enrichis d’un trophée Robotics/IA, les Prix de l’Innovation distingueront enfin au moins six entreprises tandis que le concours Start-Up Contest, organisé avec Paris&Co et Spring Project (www.sprint-project.com), valorisera une des solutions présentées sur le village Start-up.

Alain Bagnaud, Directeur général SITL.