La Poste allemande annonce la fin de la production de sa gamme d’utilitaires électriques d’ici la fin de l’année.

La situation n’est plus tenable pour l’opérateur logistique allemand qui annonce 100 m€ de pertes en 2019 pour une production écoulée de 11 000 utilitaires et de 4 000 véhicules en cours en 2020. « La seule fermeture des usines d’Aix-la-Chapelle et de Düren, d’une capacité de production de 20 000 véhicules, est estimée entre 300 à 400 M€ », a déclaré Frank Appel, PDG de Deutsche Post DHL. Günther Schuh, ingénieur et universitaire allemand, qui avait vendu le concept à DHL en 2014 serait sur les rangs pour reprendre le projet. Nul doute que les constructeurs mondiaux ne le laisseront pas agir à sa guise.