stg

La logistique
au cœur des régions

Le FroidNews Tour a fait étape chez STG à Noyal-sur-Vilaine. A cette occasion, Antoine et Jean-Yves Gautier en ont profité pour organiser une journée Portes Ouvertes ; une ‘Première’ dans l’histoire du groupe pour des clients et fournisseurs ! Ce sont donc quelque cinquante invités – chargeurs, institutionnels et fournisseurs – qui ont eu le privilège de découvrir les multiples compétences du numéro 2 du froid. FroidNews remercie Antoine et Jean-Yves Gautier de leur confiance dans ce projet réussi.

froidnewstourstg3
Transport sous température dirigée, logistique du froid et ambiant, fret solution, telles sont les quatre briques de l’édifice stratégique de STG. Mais ne nous y trompons pas, la logistique du froid sous température dirigée (-20° à + 6°) représente 85 % de l’activité du groupe STG, avec des prestations pour les industriels de l’agroalimentaire, la grande distribution la restauration hors domicile.

STG est aussi gestionnaire de flux sur l’ensemble du territoire. Le groupe STG a réalisé un chiffre d’affaires de 370 millions d’euros en 2016, avec 3500 salariés, 1600 véhicules moteurs et 830 semi-remorques.
« Nous avons investi 20 millions d’euros, explique Jean-Yves Gautier, dans plusieurs chantiers de construction et l’aménagement de nos différentes platesformes de logistique, en particulier à Rouen et Villars-les-Dombes (Ain). Au total, nous exploitons 25 platesformes en France. »

froidnewstourstg

Berceau
Tout a commencé à Noyal-sur-Vilaine, dont la maison familiale sert désormais de salle de réunion. Tombés dedans dès la prime enfance, Jean-Yves, l’aîné et Antoine, le cadet, faisaient leurs premiers tours de roue sur les genoux de leur papa, Rémy Gautier.

Fondée en 1949, l’entreprise familiale bretonne avait alors pour activité principale le transport de bestiaux vivants. Elle était dotée de 2 camions isothermes, 3 bétaillères et 1 citerne. « Si nos valeurs fondatrices telles que l’écoute, la proximité, la confiance sont restées les mêmes, nous avons su grandir et évoluer dans nos métiers, mais aussi développé nos moyens au rythme des mutations du marché et des attentes de nos clients, insiste Jean-Yves Gautier.

froidnewstourstg2

En effet, notre activité est passée d’un marché breton axé sur l’exportation au transport de produits finis en lien avec la croissance du marché agro-alimentaire. C’est en effet pour mieux répondre aux besoins de nos clients que nous avons multiplié le nombre de nos implantations par le rachat de plusieurs sociétés en France, poursuit Antoine Gautier. Bretagne, Ile-de-France dans les années 80, Normandie, Nord, Rhône-Alpes, Champagne-Ardennes, Alsace, Lorraine dans les années 90, Nord-Pas de-Calais, Savoie, Auvergne, Loire dans les années 2000. Enfin le Sud-Ouest avec Renaud en 2011. Notre rayon d’action national s’est élargi pour s’étendre aujourd’hui à toute l’Europe grâce à notre partenaire allemand Nagel. » •