Lancée depuis 6 mois à Paris, l’application off course propose aux Parisiens vivant à moins de 500 mètres les uns des autres de se livrer mutuellement leurs courses.

La jeune pousse ambitionne de révolutionner son marché en s’associant officiellement avec franprix : off course se charge de la livraison de trois de ses magasins parisiens. Gauthier de Beaucorps, fondateur d’off course, avait eu l’idée de proposer la livraison collaborative lors de ses études à Neoma Business School à Rouen. Titulaire d’un Master 2 en logistique, il décrit sa solution comme « une réponse simple et humaine au problème de la livraison du dernier kilomètre des petits et moyens volumes de course ».

Désormais rejoint par Armelle et Louis, l’équipe est mobilisée pour développer le partenariat noué avec franprix. Depuis le 25 juin dernier, 3 magasins proposent à leurs clients de se faire livrer gratuitement leurs courses, et ce sans minimum d’achat.

OFF COURSE DIT NON À L’UBERISATION

Comment ça marche ? A pied naturellement : « Les voisins-livreurs sont payés par franprix. L’objectif étant de proposer une solution efficace, innovante et plus humaine à la livraison des courses, commente Gauthier de Beaucorps. L’argument écologique est un atout majeur de notre concept, à la différence de nombreux opérateurs qui n’hésitent pas à faire effectuer à leurs livreurs de longs trajets motorisés depuis les banlieues. Les utilisateurs d’off course, déjà sur place, n’ont qu’à utiliser les mêmes moyens de transport que d’habitude. Le plus souvent leurs pieds. »

En charge du marketing de l’application Armelle Pelan ajoute : « Avec nous, pas d’uberisation, les livreurs ne sont ni des professionnels, ni des autoentrepreneurs : cela nous garantit qu’ils n’utiliseront l’application que pour arrondir leur fin de mois. » Depuis son lancement, off course a organisé la livraison hebdomadaire et piétonne de la ruche qui dit oui dans une dizaine de points de distribution. La startup débute également avec bio c’ bon en septembre prochain à Paris.