Bertrand Bompas, élu président de La Chaîne Logistique du Froid

Bertrand Bompas succède à Jean-Eudes Tesson à la présidence de La Chaîne Logistique du Froid.

L’assemblée générale de La Chaîne Logistique du Froid, qui s’est déroulée à Lille en présence de 130 acteurs de la filière, a élu son nouveau président. Sans surprise, Bertrand Bompas succède à Jean-Eudes Tesson.

Rappelons que depuis 2019, Bertrand Bompas est directeur général adjoint de Stef France, tandis que Sandra Olano (co-directrice générale du Groupe Olano) et Philippe Antoine (Président du groupe Antoine) ont également été élus vice-présidents aux côtés du nouveau président.

Cette cinquième assemblée générale a aussi été l’occasion d’évoquer les enjeux de la filière pour l’année à venir et des sujets de fond comme celui des conditions de travail des conducteurs routiers. Ainsi, les conditions de travail des conducteurs routiers ont fait l’objet d’une table ronde dédiée afin de définir les priorités et les pistes d’amélioration, tant dans la prise en compte des difficultés rencontrées sur le terrain par les conducteurs (accès aux commodités), qu’en vue du nécessaire développement des infrastructures.

Par ailleurs, la question de l’impact de la cyber-criminalité sur le transport et le stockage réfrigéré de marchandises a été traitée et elle a permis d’évoquer les nouvelles technologies et leur apport, en intégrant des questions liées à la cyber-sécurité dans le cadre des enjeux de la digitalisation de la filière.

« Jean-Eudes Tesson a contribué à faire de  la Chaîne Logistique du Froid ce qu’elle est aujourd’hui, à savoir un interlocuteur incontournable représentant des professions essentielles au fonctionnement de notre société, car elles garantissent le transport et la logistique des produits frais et surgelés. Maintenir une filière forte, c’est poursuivre le dialogue entre clients et professionnels. C’est la clef pour parvenir à garantir la valorisation du métier de chaque collaborateur, et la reconnaissance que nos entreprises et nos collaborateurs méritent » a déclaré Bertrand Bompas.