Cap sur une terre océanique, la Vendée, pour faire plus ample connaissance avec Jean-Eudes Tesson, Président du groupe éponyme.

Tout commença avec Jean Tesson, grand-père de Jean-Eudes Tesson, qui fit l’acquisition d’une fabrique de pains de glace en 1914 aux Sables d’Olonnes (85). En 1938, il construisit une nouvelle fabrique de pains de glace. « Mon père est arrivé dans l’entreprise familiale en 1953. Il a construit une première fabrique dotée d’une tour à glace en paillettes pour la pêche, en 1961. Puis un premier entrepôt frigorifique pour la congélation et le stockage des produits de la marée en 1962. Il s’est vite aperçu que ses clients venaient de l’intérieur des terres et parmi ceux-ci : Fleury Michon. Visionnaire, il a créé un nouvel entrepôt à la Roche-sur-Yon, puis la société s’est développée en Vendée, Maine-et-Loire, etc. » En 2007, à 50/50 avec son collègue Sofrino, Jean-Eudes Tesson crée Sofrilog pour constituer un réseau national d’entrepôts frigorifiques et développer une acti vité de transport. Dix ans après, Sofrilog est le numéro 2 en France de l’entreposage frigorifique avec 1,5 million de m3 et un parc de plus de 300 véhicules frigorifiques.

Drop shipping

« Depuis 20 ans, on avait observé une évolution assez forte du métier qui est passé de la production de froid à la gestion des flux, explique Jean-Eudes Tesson. On s’est intéressés au numérique en créant Innlog, start-up du drop shipping, mais aussi éditrice de Droplog, précurseur de la distribution connectée (e-distribution). Le drop shipping permet à un commerçant de vendre sans stock car c’est son fournisseur qui livre. » Le même logiciel peut être au service d’un industriel qui veut piloter sa distribution ou d’un commerçant qui veut booster son sourcing. Droplog est devenu une sorte de multiprise sur laquelle viennent se ‘plugger’ des ERP, des WMS, des TNS, comme des Smartphones ou des objets connectés grâce aux adaptateurs que constituent les API. Dans un autre métier du groupe Tesson, par ailleurs leader en France de la logistique du vin, Innlog vient d’expérimenter avec succès le remplacement des EDI dans la chaîne logistique par Droplog associé à des API. Innlog vient d’engager des travaux avec GS1 pour standardiser les API.