« En 2007, j’ai créé BDt sur une idée simple : la surveillance de température doit servir à assurer et à protéger le maillon final, l’humain. » Telle est la synthèse de l’activité de Michel Dufros, par ailleurs très apprécié de la profession pour son engagement au sein des associations AFF et PLC.

bdt-humain-au-coeur

« De formation santé, microbiologie, mon credo est d’utiliser la technique pour l’éthique. La technique est apportée par les marques que nous représentons, et avec lesquelles nous travaillons avec une confiance réciproque, et dont le savoir- faire est reconnu. L’éthique est apportée par notre axe directeur qui est de toujours garder en tête qu’il y a un patient en bout de chaîne.

Pour la surveillance de température, nous travaillons avec Berlinger que nous distribuons de longue date, et avec qui nous avons noué des relations au-delà du simple négoce. » BDt propose aussi d’autres marques d’instruments de mesure quand l’application technique doit s’adapter au besoin exprimé par le client.

Depuis deux ans, Michel Dufros a entamé une phase de diversification en lien avec la sécurisation de la chaîne du froid. BDt a ainsi complété son offre de traçabilité de la température avec les contenants de protection (mallettes, glacières, boîtes techniques isothermes) et les couvertures thermiques.

« Protéger le produit et valider le respect de la température sont en parfaite complémentarité, ce prolongement était donc tout à fait naturel, commente Michel Dufros. Pour cette offre, nous travaillons, entre autres, avec les sociétés Kalibox et Ecocool, des PME de tailles humaines, réactives et qui offrent aussi bien du standard que du sur-mesure. »

Renforcement

Grâce à cette offre couplée, BDt assure sa croissance. Cependant, d’autres offres techniques viendront bientôt compléter la gamme de prestations. Et parce que BDt souhaite être un acteur complet de la chaîne du froid, des partenariats sont étendus à la production et à l’entretien de groupes de froid avec l’entreprise AFCE. Cette PME a plus d’un demi-siècle d’existence et un savoir-faire reconnu et éprouvé auprès de grands groupes comme Areva.

Autre partenariat avec l’éducation et la gestion de la chaîne du froid avec la société Colca- MS. En effet, les normes et les impératifs de maîtrise de température tout le long de la chaîne, évoluent vite. Beaucoup de biotech et de ‘middle pharma’ n’ont pas les moyens humains et le temps de mettre en forme la validation de leurs stockages et expéditions.

L’ensemble de ces évolutions va permettre à BDt de s’affirmer comme un acteur global et complet de la sécurisation de la chaîne du froid. Protéger, contrôler, maintenir et éduquer sont aujourd’hui les 4 axes que BDt souhaite développer pour ses clients et les patients. •

Sylvie Warnet