« L’ inauguration de cette station GNV favorise l’utilisation de carburants alternatifs et agit pour l’amélioration de la qualité de l’air, a déclaré Philippe Van Deven, Directeur général de GNVert. Notre engagement dans ce partenariat avec la Semmaris est fort et nous allons poursuivre cette première réalisation avec la construction, en 2018, d’une station Hydrogène Vert (H2 d’origine renouvelable) sur le Marché de Rungis. » Rappelons que le GNV permet la réduction des émissions de CO2 de 15 % et celles d’oxydes d’azote (NOx) de 70 % par rapport au diesel. Le carburant biométhane, également disponible sur cette station permet quant à lui une diminution supplémentaire des émissions de CO2, de plus de 80 % par rapport au diesel. Pour sa part, Stéphane Layani, Président de la Semmaris, a souligné la mobilisation du marché de Rungis : « 20 000 véhicules par jour jouent avec le M.I.N. un rôle essentiel dans le développement de la mobilité verte pour le transport de marchandises à Paris et en Îlede-France. »