Spécialiste du sourcing des produits de la marée frais, avec 400 000 tonnes traitées par voies routière et aérienne, Olano étend le maillage de son périmètre par croissance externe, avec le rachat d’entreprises espagnoles et italiennes, ainsi qu’avec la reprise de 50 % des Transports Galvaing (16 millions de CA en frais et surgelés / 100 salariés). Olano poursuit aussi le développement de son activité surgelé et produits carnés. 

« Nous avons réalisé une belle année en atteignant notre objectif de 300 millions d’euros de chiffre d’affaires, se félicite Nicolas Olano, président du groupe éponyme. Et d’ajouter : « Le Groupe Olano fonctionne sur le principe d’une gouvernance à 3 qui est moteur de développement. Sandra et Jean-Michel Olano, ont désormais bien trouvé leurs marques, la question de pérennité du groupe étant réglée. » Dans ce contexte, le groupe Olano vise 400 millions de CA en 2018. Rappelons que l’entreprise fonctionne par filière avec un encadrement et des équipes de spécialistes du produit : « Nous sommes des logisticiens qui nous intéressons aux produits de nos clients avec, en particulier, la filière des produits de la mer frais. Elle représentait 70 M€ en 2016, poursuit Nicolas Olano. Nous visons 120 M€ grâce à des rachats importants d’entreprises prestataires en Espagne, spécialisées dans le transport et la distribution des produits de la mer frais. »

Ancrage

Olano a donc ciblé des confrères dans le sud de l’Espagne, dans la région de Madrid, en Galice et aussi en Italie. Ainsi organisé, le groupe dispose d’un maillage complet de la Méditerranée occidentale, avec un solide ancrage dans la péninsule ibérique et le Portugal, faisant de ces pays les points de passage import et export des produits de la marée frais du sud Europe. Cette croissance externe est, en outre, renforcée par le développement organique : « Notre force de vente terrain est très importante. Notre atout principal, ce sont les Hommes qui connaissent et travaillent le produit », insiste Nicolas Olano. Et pour assurer le service, l’entreprise dispose de stocks roulants et volants à valeur ajoutée, dont la préparation de commandes des produits selon leur nature, taille et élaboration – tranché, découpé, fumé – et aussi des poissons d’élevage qui constituent un sourcing important pour Olano, telles que dorade, turbot, bar, saumon et thon en fermes de haute mer, etc.

DSC04780

Nicolas Olano, Sandra et Jean-Michel Olano devant l’un des cinq Scania R 450 A4x2 NTG (New Truck Génération récemment acquis.

Surgelé

L’autre axe important de croissance du groupe Olano porte sur le développement de la filière Surgelé, passant de 130 m€ en 2016 à 180 m€ dans les 2 ans. Cet objectif se fonde sur le maillage national et international du réseau, en particulier en Rhône-Alpes où Olano n’est pas encore présent. Bretagne et Nord de la France constitueront les deux autres régions de ce nouvel ancrage.

2 x 50 = 100

La prise de participation à hauteur de 50 % des transports Galvaing devrait favoriser le développement du groupe dans le Centre et en Rhône Alpes, consolidant la position de Clermont-Ferrant. Enfin, Pour la filière des produits carnés en frais (viande pendue en carcasse), le groupe va compléter son maillage national, renforçant sa présence dans le Sud de la France, tout en travaillant aussi les marchés d’importation d’Allemagne et de Hollande. Le groupe Olano démontre ainsi sa capacité d’écoute et d’accompagnement de la réorganisation du marché.