La logistique, maillon essentiel de l’activité de l’Établissement français du sang, opérateur civil unique de la transfusion.

TRANSFUSION EXPRESS
«Afin d’améliorer la qualité et de réduire le coût des transports, l’EFS recherche de manière continue de nouveaux prestataires de transport ainsi que de nouveaux emballages et sondes », explique Jean-Bernard Corby, Responsable du Pôle Gestion de la Chaîne Logistique, Direction générale déléguée production et opérations, EFS (Établissement français du sang).

L’opérateur civil unique de la transfusion sanguine en France alimente plus de 1 500 établissements de santé, publics et privés et intervient d’un bout à l’autre de la chaîne transfusionnelle : prélèvement, préparation, qualification, distribution des PSL et analyses immuno-hématologiques des receveurs.

« La logistique est un maillon essentiel dans les activités de l’établissement, rappelle Jean-Bernard Corby. Les réorganisations d’activité déjà engagées et celles envisagées à moyen terme imposent une optimisation globale de notre logistique avec le double objectif d’améliorer son efficience tout en garantissant sa robustesse. » Ainsi, la logistique de l’EFS se situe à deux niveaux :

  • Régional : s’appuie sur son responsable (ou référent) logistique.
  • National : complexe puisqu’elle doit répondre aux besoins des régions, mais également aux objectifs définis par la stratégie de l’entreprise.

La logistique nationale est chargée de mettre en oeuvre ses orientations, en relation avec les responsables logistiques des établissements régionaux, et les autres Directions Générales Déléguées du siège. Elles sont déclinées au travers des missions nationales telles que l’accompagnement des régions dans leur démarche d’optimisation de la logistique, la définition de plans de backup en cas de défaillance dans la chaîne logistique (grève, panne matérielle sur un équipement essentiel, etc.) ; ou dans l’hypothèse d’une interruption brutale d’activité d’un plateau technique d’intérêt national, entre autres.

Toutes ces régions sont susceptibles de pouvoir expédier et recevoir sur tout point du territoire (Métropole et DOM-COM) les typologies de produits comme suit :

  • Produits biologiques issus des composés du sang ou du corps humains,
  • Emballages vides,
  • Consommables,
  • Matériel biomédical,
  • Autres produits (bureautique, informatique, mobilier, imprimés, objets publicitaires, courriers, etc.)

Les températures doivent être garanties dès le chargement, et jusqu’au déchargement des produits transportés, ainsi qu’aux périodes d’arrêt du véhicule. •