Le carrossier vise 100 millions d’euros de chiffre d’affaires par croissance externe.

Grosse actualité chez Trouillet avec la création de la division Trouillet Fleet Management, le déménagement du siège social à Morangis, la probable acquisition d’un carrossier frigorifi que français, la croissance externe à l’international et le développement de l’activité porteur. « Fort d’une croissance de 26%, notre Groupe a att eint 60 millions d’euros de chiff re d’affaires en 2017. Cett e évoluti on est due à des choix d’investissements importants qui permettent d’afficher des résultats encourageants, affirme Eric Trouillet, Président. Ces succès attestent de nos capacités en recherche et développement. Ainsi l’ensemble de nos gammes profite de solutions technologiques avancées et de matériaux de haute qualité. Notre présence sur les quatre marchés que sont l’industrie, la distribution, la location et le service après-vente représente un solide atout, gage de notre crédibilité. Trouillet Rent exploite 1600 cartes grises majoritairement en bâché dry fret et semi-remorques. » La location de véhicules ‘moteur’ a démarré il y a 3 ans, du VUL au porteur 26t. La location de véhicules frigorifiques représente entre 10 et 15% de Trouillet Rent. Distrifreeze, la semi-remorque 24 palettes conçue pour la logistique urbaine, répond à une réelle tendance du marché. « Nous avons été les premiers à développer cette configuration que tous les carrossiers proposent désormais ! observe le dirigeant. S’ajoutent les semi-remorques frigorifiques en mono et bi-températures, et des VUL Renault Master et Iveco Daily 12m3. L’accroissement de notre parc frigorifique portera cette année sur 50 semi-remorques dont 15 Distrifreeze pour notre réseau. » Face à la demande grandissante de matériels en location, et en particulier dans le frigorifique, Trouillet Rent a lancé en juin dernier un appel d’offres pour l’acquisition, au cours des 18 mois suivants, de 1000 véhicules, dont 600 moteurs (véhicules industriels et uti litaires).