Bonjour,

j’ai le plaisir de vous retrouver pour ce nouveau podcast de Froid News, dédié à la filière logistique du froid et diffusé à 15 000 destinataires via notre base et sur linkedIn (6 000 relations).

Au sommaire de cette édition, des dirigeants d’entreprises logistiques témoignent sur l’engagement de leur société en période de crise sanitaire.

Vélo cargo : la nouvelle vague fait le lien entre producteurs et consommateurs avec le sourire, sur fond de mobilité électrique.

Avec par ordre d’intervention de mes invités :

 

Jean-Eudes Tesson, Président de la Chaîne Logistique du Froid

 

 

Kara Mendjel, Président de STAF

 

 

Jérôme Faramia, Directeur général de NJS Faramia

 

 

Michaël Mahut, Directeur général d’Agilenville

 

 

François Mayaud, Directeur général de Diligo

 

 

François Gatineau, Directeur expert Mobileese

 

 

Yoann Kervern, Directeur compes stratégiques EMEA Thermo King

 

Édito

Le temps des queues de cerises.

C’est le printemps, le temps des cerises. Enfin ça, c’était avant. Car désormais, chacun fait ses comptes et les noyaux restent en travers de la gorge du plus grand nombre. Le trou d’air de l’économie nationale va plomber les prochains mois et augmenter l’endettement de la nation. La crise sanitaire révèle au grand jour la dépendance de notre pays vis à vis de l’international, en particulier pour de vulgaires masques en papier jetables. La honte ! Des études annoncent une convalescence de plusieurs années pour se remettre de la crise sanitaire. On parle de quatre ans. Si tout va bien. En attendant, tous les observateurs y sont allés de leurs remerciements aux héros, les soignants. Et c’est bien le minimum. Dans la cacophonie la plus totale. Ordres et contre ordres du président Macron et du gouvernement laissent une impression de grand désordre dans le pays. Heureux sont les héros qui savent à combien s’élèvera leurs primes et augmentations de salaire et à quelle échéance. En redessinant la France de l’après COVID, le virus va-t-il nous faire découvrir un nouveau remède à base de queues de cerise ?

Et puis, les héros du quotidien, on les retrouve aussi parmi les nombreux opérateurs de la seconde ligne, dont les hommes de quai, les chauffeurs et livreurs qui ont fait leurs devoirs. Quelles augmentations vont-ils demander ? Inflation.

Tout n’est pourtant pas si sombre. Par exemple, les transporteurs logisticiens, plutôt désignés habituellement comme de bruyants pollueurs, ont soudain vu leur popularité saluée dans les médias. Du côté des organisations professionnelles, Union TLF a nettement pris l’avantage médiatique avec une mécanique bien huilée. Normal, me direz-vous, pour des transporteurs, tandis que la chaîne logistique du froid tentait en coulisses de défendre des troupes un rien désunies. Enfin, les gendarmes ont remis des brins de muguet et des sandwiches en guise de prunes aux conducteurs routiers à l’occasion des contrôles de routine. Le monde à l’envers, en quelque sorte. En d’autres temps, Jean Yanne nous aurait certainement lancé… « Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil. » Pierre Besomi   

Relancez votre communication

Le podcast vous intéresse pour communiquer auprès de 15 000 professionnels (newsletter spécifique + linkedIn) ? Contactez

 

Laurence Emery : froidnews@defis-regie.com

 

ou

 

Maela Vercoustre : maela-froidnews@defis-regie.com

 

qui vous présenteront des solutions très attractives et performantes !