L’enceinte remorquable Airside Pharma est pré-conditionnée à la température prescrite pour protéger les expéditions pharma entre les entrepôts et les avions.

Le tarmac de l’aéroport de Bruxelles n’est plus considéré comme le lieu le plus dangereux dans le processus de transport de produits pharma. En effet, la passerelle préférée en Europe pour l’industrie de la chaîne du froid et les médicaments en particulier, renforce son attractivité dans le cadre du projet Flanders Pharma Hub.

Nathan De Valck Directeur du développement du fret et du produit à l’aéroport de Bruxelles, se félicite de la version active de l’Airside Pharma Transporter : « Elle élimine la nécessité pour les agents de manipulation de conditionner le véhicule et entraîne des cycles plus rapides pendant les transferts. La plate-forme aéroportuaire peut maintenant ajouter un créneau supplémentaire pour les compagnies aériennes ou les transitaires. »

Coopération

« Le projet Airside Pharma Transporter est un excellent exemple d’innovation visant à résoudre une priorité par les expéditeurs. Les fabricants de produits pharmaceutiques ont été activement impliqués dans la définition des exigences de performance pour l’ingénierie et le protocole d’essai pour la cartographie de la température de cette solution, explique Nathan De Valck.  Plusieurs transporteurs et compagnies aériennes mettent déjà en place de nouveaux services commerciaux pour le transport contrôlé de la température, en utilisant les transporteurs Airside Pharma. Initialement, l’aéroport de Bruxelles louera 4 véhicules via un outil de réservation innovant basé sur le cloud BRUcargo.»

Sylvie Warnet