Produit sensible, le vin tient une place particulière dans les échanges commerciaux de la France. À l’export, ce produit suppose une logistique sur mesure, capable de garantir son intégrité sous tous les climats.

« E n France, 94 % de nos flux sont à l’export et représentent 2 millions de colis expédiés chaque jour ! Sur le Canada, notre part de marché est de 70 %, 60 % sur le Japon, 50 % sur le Royaume-Uni et 40 % vers les USA. 75 % de ces exportations sont expédiées par mer, 20 % par route et 5 % par air », affirme Yvan Astier, Directeur général de JF Hillebrand France, filiale du leader mondial sur le marché du transport international de bières, vins et spiritueux. Et pour gérer les flux dans les règles de l’art, l’opérateur utilise la base de données VinRoute. « Elle consolide les températures et taux d’humidité de 110 000 routes maritimes, 750 ports et 2 700 villes dans le monde à partir des relevés du World Meteorological Organization ». Baptisée VinLiner, une autre innovation distingue l’entreprise. « Adaptée à tous les modes de transport et à tous les conditionnements, il s’agit d’une couverture isolante en polypropylène recouverte d’aluminium fabriquée dans nos propres usines en Afrique du Sud ». Conforme aux règles FDA*, le VinLiner est à usage unique et ses matériaux sont 100 % recyclables. JF Hillebrand en utilise 75 000 unités par an.

Alternative JF Hillebrand dispose d’agences à Beaune, Bordeaux et Cognac complétées par des sites partenaires à Eyragues et au Havre. Pour le Grand export, l’enlèvement des produits est effectué majoritairement par véhicules frigorifiques Euro 6. Lors d’expédition vers l’Europe, où les délais sont plus courts, ces véhicules sont déployés sur demande ou selon les conditions climatiques et périodes de l’année. « Dans les 2 cas, nous avons un rôle de conseil à l’aide de VinRoute notamment, et pouvons proposer la solution VinLiner pour les trajets européens en conteneurs ». La solution VinLiner prend également tout son sens en maritime. Mis à disposition par les armements, le choix entre un conteneur Reefer ou Dry de qualité alimentaire est laissé au client. « À destination de la Chine par exemple, la différence de coût entre un conteneur Dry et Reefer est de 1 à 6. Adapté au conteneur Dry, le VinLiner représente un gain économique sensible et écologique puisqu’un Reefer consomme de l’énergie et émet du CO2 pour maintenir une température ambiante ».

Charte Global Compact Pour l’export, JF Hillebrand France exploite 12 000 m2 sous température dirigée à 15 °C (Beaune et Bordeaux) : « Les techniques de froid utilisées s’appuient sur les analyses de la société SBC spécialisée dans ce domaine. Garant de la meilleure performance écologique et énergétique, le froid est ainsi soufflé au moyen de gaines pour obtenir une température homogène ». Enfin, JF Hillebrand est signataire de la charte Global Compact. Ce programme des Nations Unis encourage les entreprises à mettre en œuvre des solutions visant à protéger l’environnement.