Carrefour fait le choix d’expérimenter le tracteur de parc électrique dans le cadre de son objectif ambitieux de réduction – à l’horizon 2025 – de 30% de CO2 des palettes transportées, par rapport aux chiffres 2010. 

(De g. à d.) : Damien Gambey, co-fondateur de Blyyd, Frédéric Charel, Directeur Transport bassin Grand Sud Carrefour, Christophe Gaussin (P.-d.g. de Gaussin) Yves Giroud (co-fondateur de Blyyd).

Carrefour s’est intéressé au tracteur de parc Gaussin ATM électrique, distribué par Blyyd. Bénéficiant d’une haute performance environnementale, cet engin a été co-conçu avec les équipes Transport et Logistique de Carrefour à Salon-de-Provence où il est en exploitation. Le distributeur a fait adapter le prototype avant de parvenir à un produit de série parfaitement adapté au métier de la logistique. Grâce à deux packs de batteries lithium-ion interchangeables – chacun rechargeable en 2h30 – il offre une amplitude d’utilisation pouvant aller jusqu’à la journée complète. Parce qu’il exploite une chaîne de traction totalement électrique, il peut aussi assurer le service à l’intérieur des bâtiments. Le coût de l’énergie serait de 4 euros/heure contre 50 à 70 euros pour un tracteur diesel.