« Gardez le sourire dans la tourmente du covid-19 ! » semble nous dire Philippe Geluck avec son célèbre chat. Dans ce contexte grave, l’équipe de Froid News vous propose de répondre à une enquête qui nous permettra de faire le point sur la filière logistique du froid.

C’est un fait, l’écosystème du froid démontre son utilité au service de la nation. On constate 30% de report moyen des flux logistiques alimentaires vers les grandes surfaces et les commerces de proximité, au détriment de la RHF (cantines et restauration). Les logisticiens du froid se sont organisés pour prendre le relais dans la cacophonie générale. Bravo à ces sociétés de toutes tailles dont les dirigeants font preuve de sang-froid et d’un sens prononcé de l’organisation en temps de crise. Bravo aussi aux logisticiens des produits pharmaceutiques et de la santé qui sont également très sollicités. Nous leur souhaitons beaucoup de courage qui tiennent le cap.

La crise inédite démontre également l’importance de l’humain à l’heure de l’automatisation en cours de la chaîne logistique. Elle met aussi en avant la nécessité de faire preuve de résilience, c’est-à-dire à prendre acte de cet événement traumatique de manière à ne pas, ou plus, vivre dans le malheur et à se reconstruire d’une façon socialement acceptable. C’est bien pourquoi, il y a fort à parier qu’il y aura l’avant et l’après coronavirus. Le modèle concentrationnaire que prévoient les urbanistes est-il la seule voie ? Si l’expérience forcée du télétravail, pour les entreprises qui le peuvent, s’avérait finalement plus efficiente qu’on ne l’avait imaginée, elle pourrait remettre en question les fondamentaux du célèbre « métro-boulot-dodo ». Avec une cascade de conséquences sur la vie des entreprises et des administrations, les relations sociales, le lien renforcé avec les enfants, la logistique urbaine, les transports de passagers, la baisse probable de la pollution, la baisse des loyers de l’immobilier d’entreprise, la RHF, etc. Des réflexions qui ne manqueront pas de nourrir le débat et la prospective.

La rédaction

Participez à l’enquête Froid News en cliquant ici.