Le groupe Phoenix France est à la fois dépositaire (Ivrylab), grossiste répartiteur (Phoenix Pharma), et groupement d’officines (Phamavie). Cette filiale complète l’ancrage européen du groupe qui couvre un périmètre de 26 pays. Dans le contexte des Bonnes Pratiques de Distribution, le site de Créteil délivre 80 500 SKU/jour*. Cette plate-forme est équipée de chambres froides (2°C à 8°C) d’une capacité de stockage de 500 références.

Ces enceintes réfrigérées disposent, d’une part, de tiroirs qui permettent de stocker les produits à plus faibles rotations et plus faibles volumes. D’autre part, une section dotée d’une vitrine, permet de stocker les produits à plus forte rotation et plus gros volumes.

La production du froid est sous très haute surveillance, tous les composants clé de l’enceinte étant doublés pour assurer une sécurité optimale en cas de défaillance. Par exemple, 2 compresseurs et 2 évaporateurs travaillent en redondance. Deux sondes contrôlent la température H24 aux endroits critiques de l’enceinte. Des sondes, reliées à un boîtier de commande, donnent l’alerte en cas d’excursion au Directeur d’exploitation, et aux responsables d’agence et de maintenance en charge de la sécurité.

Connectée « Le marché de la distribution des produits 2-8 constitue un enjeu majeur de la distribution  des produits de la santé, rappelle Jean-Claude Courtoison, Pharmacien responsable et Directeur général de Phoenix Pharma France. Comme pour nos confrères, nos référentiels sont le Code de la santé publique et le guide des bonnes pratiques de distribution. »

Pour les répartiteurs, le maintien de la bonne température des produits froids est devenu un enjeu stratégique. Le 2-8 est livré 2 fois par jour aux officines. 500 tournées quotidiennes nationales approvisionnent 3500 officines clientes en France.

Le site de Créteil est doté depuis 2015 d’équipements innovants permettant la production de pains eutectiques. Ces équipements ont été qualifiés pour la préparation de commandes de produits de chaîne du froid et garantissent la conservation de ces produits pendant la phase de transport jusqu’aux officines. Cette qualification a été effectuée dans les conditions réelles et tenant compte de l’environnement climatologique et de la durée des tournées de livraison.