Un an après la fin des travaux d’extension de son site, Abera bénéficie d’une nouvelle installation de gestion du froid avec, à la clé, une réduction des consommations électriques (-10%) et de gaz (-15%).

« Nous faisions face à une véritable problématique, à savoir comment augmenter notre capacité de production sans augmenter notre consommation et donc notre abonnement d’électricité », rappelle Samuel Pichon, Responsable Technique d’Abera.

Dans ce contexte, ENGIE Axima a mené un audit qui a permis d’identifier les différents postes énergéti ques pouvant être revalorisés. Une double solution a été mise en oeuvre, comprenant une nouvelle installati on de gestion du froid plus économique et  un système de pilotage énergétique sur-mesure, le GES (Global Energy System).

A titre d’exemple, ce logiciel pilote 4 tunnels de congélation qui entrent en fonctionnement seulement en dehors des besoins prioritaires en froid ou en chaud de l’abattage. Les 800 kW de froid réinjectés dans les tunnels de surgélation fonctionnent uniquement l’après-midi ou la nuit, pour ne pas dépasser l’abonnement souscrit de 3200 kW.

Par ailleurs, Abera utilise des fluides frigorigènes (ammoniac et CO2), à faible impact environnemental, en remplacement du R22, pour l’installation de réfrigération. Celle-ci exploite une puissance frigorifique de 4500 kW en positi f et 1100kW en négatif. Enfin, la récupération de chaleur fatale sur la condensation permet de disposer d’un stockage de 100m3 d’eau chaude à 50°C pour les besoins du site.