Les livraisons de nuit certifiées silencieuses en vedette au colloque Certibruit. L’Hôtel de Ville de Paris accueillait, début septembre, le colloque Certibruit qui a permis de faire un ‘360’ avec les acteurs de la logistique urbaine de nuit respectueuse des riverains et de l’environnement.

Sous la bienveillance de Guy Thomas, Président de l’association, les interventions des personnalités invitées ont éclairé l’auditoire. On a prêté l’oreille aux propos de Christophe Najdovki, Maire adjoint de Paris, au sujet des subventions accordées par la capitale pour des livraisons silencieuses et l’achat de véhicules propres et silencieux. Il a rappelé l’intérêt pour la Ville de Paris de développer les livraisons de nuit tout en garantissant le respect des riverains avec comme objectifs de limiter la circulation le jour, d’améliorer la qualité de l’air et de réduire les nuisances sonores. Il a présenté le dispositif mis en place par la municipalité pour aider les professionnels vertueux.

• Subvention des enseignes qui se font livrer la nuit : jusqu’à 50 % du montant HT des travaux (audits, travaux, certification), plafonnée à 4000 € pour aider les professionnels désireux de réaliser des travaux d’insonorisation de leur local parisien afin de rendre plus silencieuses les livraisons nocturnes.

• Subvention pour l’acquisition de véhicules propres et silencieux certifiés Piek, octroyée aux entreprises enregistrées à Paris, dans le Val de Marne, en Seine-Saint-Denis,dans les Hauts-de-Seine : 20 % du prix HT, plafonnée à 2000 € pour un utilitaire léger jusqu’à 3,5 t ; 20 % du prix HT, plafonnée à 6000 € pour un véhicule de +3,5 t. Rappelons que ces aides sont cumulables avec celles disponibles depuis 2015 pour l’achat de véhicules propres (jusqu’à 6000 € pour les VUL et 9000 € pour les poids-lourds). Christophe Najdovki a souligné que ces subventions constituaient une première en France et que ces incitations pour un transport propre, silencieux et durable étaient un signal fort à l’attention des professionnels de la logistique de la capitale mais également à l’échelle de la métropole et de la région. Ces subventions doivent permettre de multiplier les livraisons de nuit certifiées silencieuses afin de désengorger les axes routiers dans les périodes de congestion.

LE LABEL PEUT ET DOIT MIEUX FAIRE

Guy Thomas a présenté les évolutions des labels Certibruit nécessaires pour développer et déployer à grande échelle les certifications des points de vente présents en centre-ville mais également la labellisation des flottes de véhicules des transporteurs vertueux. Les labels Certibruit ont été déployés dans 8 grandes villes françaises, mais les enquêtes menées ces derniers mois auprès des professionnels impliqués dans les labels Certibruit ont démontré que des évolutions étaient nécessaires pour accroitre le nombre de sites labellisés. L’une des principales modifications concerne la durée de validité du label. Elle est passée de 12 à 36 mois et intègre dorénavant un audit initial et un audit de suivi à 18 mois.

TABLE RONDE N°1 : LA LABELLISATION DU MONOPRIX DES HALLES À PARIS

 

(De g. à d.) Pierre Besomi – FroidNews, Cécile Barateau – Groupe Casino, Franck Lacroix – Monoprix, Cédric De Barbeyrac – Samada, Josy Posine – Riveraine du Monoprix des Halles et élue à la Mairie de Paris du 1 er arrondissement, Marc Mutti – Maire adjoint du 1 er arrondissement de Paris.

Marc MUTTI, Maire adjoint du 1 er arrondissement de Paris, a indiqué qu’en raison des spécificités de la zone où Monoprix souhaitait livrer, sans certification, le projet de livrer la nuit n’aurait pas pu être effectif. M. Mutti remercie en cela les instigateurs, Monoprix-Samada d’avoir apporté cette solution et la direction de la voirie de la Mairie de Paris qui a permis une dérogation. Mme Josy Posine, riveraine et élue à la Mairie du 1 er arrondissement, a noté que la solution avait porté ses fruits depuis plus de 6 mois. Elle encourage Monoprix à continuer ses efforts et espère que cet exemple de labellisation Certibruit sera repris par les autres commerçants du quartier. Cécile Barateau (groupe Casino) et Cédric de Barbeyrac (Samada), ont par la suite présenté en détail les contours de la certification du point de vente qui intervenait à la suite des travaux réalisés aux Halles depuis plusieurs années. Ils ont présenté les actions de leur groupe pour satisfaire aux critères exigeants de Certibruit pour obtenir le label. Franck Lacroix, Directeur du Monoprix des Halles a souhaité souligner l’apport de la labellisation Certibruit dans la concertation et l’assurance apportée aux riverains et à leurs élus de la Mairie du 1 er arrondissement.

TABLE RONDE N°2 : LES LIVRAISONS DE NUIT DANS LES PROJETS DE LOGISTIQUE URBAINE DE GRANDE ENVERGURE

 

(De g. à d.) Frédéric Lauray – Mission Bruit, Jean Thevenon – FNE, Jérôme Orsel – Ademe, Julien Darthout – Club Demeter, Michel Laurent – CCI de Paris IDF, Martine Vazquez – Direction de la Voirie / Mairie De Paris.

Martine Vazquez de la direction de la voirie de la Mairie de Paris a rappelé la mise en place de la charte LUD (Logistique Urbaine Durable) à Paris qui, depuis plusieurs années, soutient et accompagne des solutions de logistiques urbaines durables. Parmi ces solutions adoptées également à Londres et Barcelone et plus récemment à Bordeaux, la Ville de Paris encourage les professionnels à livrer la nuit pour massifier les flux et participer à la décongestion. Cet encouragement est conditionné à un respect des riverains et à des mesures pour lutter contre le bruit. Les solutions de Certibruit sont ainsi défendues depuis 2012 et intégrées dans la charte LUD mais aussi dans le PPBE (Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement) de Paris.