Domino : un projet Chéreau financé par le gouvernement

Damien Destremau, président directeur général de Chéreau et de The Reefer Group et Gilles Traimond, sous-préfet d’Avranches lors de l’inauguration de la métallerie 2.0 le 26 novembre 2021.
Domino est un nouveau projet impliquant Chéreau, financé par le gouvernement dans le cadre de France Relance.

Le monde du transport comporte aujourd’hui deux enjeux fondamentaux, la transition énergétique d’une part et la digitalisation croissante d’autre part.

Chéreau participe ainsi activement au déploiement d’une réponse à ces deux enjeux majeurs, par la mise en place d’un plan de développement produit et industriel. 

Ce plan, appelé Domino, s’appuie sur de nouveaux outils physiques et numériques et a pour but de renforcer la compétitivité et de garantir la performance environnementale lors de la fabrication des futurs véhicules frigorifiques.

Pour mener à bien ce plan, Chéreau a travaillé sur 3 lots distincts interconnectés les uns avec les autres : 

  Une chaîne industrielle 100% numérique de la commande à la livraison. 

Une nouvelle métallerie 2.0, 100% digitale, qui permet, entre autre, de poursuivre le programme d’allègement châssis de nos semi-remorques et de gagner en agilité industrielle.

Une nouvelle menuiserie basée sur la conception numérique pour accélérer l’industrialisation de l’isolation VIP (Vaccum Insulated Panels), panneaux sous vide, réduisant le besoin énergétique jusqu’à 25%.

Le projet Domino de Chéreau, a été lauréat de l’appel à manifestation d’intérêt catégorie « automobile » et bénéficie d’un accompagnement de l’Etat à hauteur de 1,6 millions d’Euros.

Financé d’environ 20% par le Gouvernement dans le cadre de France Relance, Domino va permettre à Chéreau de sécuriser ses process, de faire évoluer ses produits vers des solutions toujours plus respectueuses de l’environnement, et favoriser le plan de croissance de l’entreprise.