Pour Jetfreeze, Axxes a tout pour plaire

Client des solutions de télépéage d’Axxes depuis 2016 avec Jetfreeze, Philippe Deliege, directeur général de cette entreprise spécialiste du transport sous température dirigée du Pas-de-Calais, partage avec nous son bilan après 5 ans d’utilisation.

Pouvez-vous présenter votre entreprise ?

Jetfreeze a été créée en 2007 et a intégré le groupe Mousset en 2018. Nous sommes spécialistes du transport sous température dirigée, sur des flux longs comme dans le dernier kilomètre et notre spécialité, c’est la multi-température. Nos autres points forts sont d’avoir un coup d’avance dans un tas de domaines, notamment en politique RSE, puisqu’on diminue le nombre de véhicules sur les routes, mais aussi d’avoir un système managérial à 4 niveaux, très court, ce qui nous permet d’être plus rapides pour répondre et trouver les solutions. Chez nous le changement est continu.

Comment en êtes-vous venu à retenir et à utiliser les solutions d’Axxes ?

Jetfreeze a été créée à Boulogne-sur-Mer et opère principalement en France, en Angleterre et en Belgique. En 2016, nous avons lancé un appel d’offres pour nous équiper d’une solution pour utiliser le télépéage multi-pays et multi-régions. Nous avons reçu trois réponses, nous avons testé deux systèmes et nous avons finalement retenu Axxes.

Pourquoi avoir retenu Axxes ?

Le point fort de la solution c’est qu’il n’y a pas d’intervention du conducteur, il n’y a pas d’intervention manuelle et pas de changement de badge à faire. Le boitier s’adapte lui-même au changement de pays. Quand on prend l’option internationale, on a accès à tout. Il n’y a pas de palier, pas de frontières. C’est une option rare sur le marché.

Avez-vous apprécié certaines fonctionnalités à l’usage ?

Le système d’Axxes nous a facilité la capacité à couvrir l’Allemagne puisqu’on ne s’est plus posé de question alors que jusque-là, on avait des inquiétudes à utiliser la taxe allemande. À l’usage, cette difficulté a été levée rapidement.

Vos conducteurs apprécient-ils le système ?

Pour nos conducteurs, c’est important de pouvoir passer de frontière en frontière sans s’occuper de payer les autoroutes ou les taxes. Tout le monde sait qu’il est difficile de recruter des conducteurs et plus on leur apporte de qualité de vie au travail, plus on est attractifs. Axxes nous amène à être mieux disant que la norme.

Comment se passe la relation avec Axxes et le suivi du client que vous êtes ?

Nous profitons d’un bel accompagnement de la société. On n’est pas toujours accompagnés comme ça. Comme le système fonctionne très bien, on ne fait pas trop remonter de points d’amélioration.

Axxes vous livre-t-il des datas ?

Oui, ces datas sont très précises sur les coûts, si bien que nous sommes assez fins sur la valorisation des transports. On voit de façon assez fiable le coût sur les tronçons que l’on utilise en fonction des véhicules que l’on utilise, du 3,5 tonnes à la semi-remorque.

Seriez-vous preneur d’évolution des produits ?

On a toujours besoin d’infos, d’updates sur la variation des coûts, sur les prochaines modifications des taxes. Les remontées rapides d’informations sont nécessaires pour progresser. C’est déjà un vrai plaisir de travailler avec un opérateur qui pense à nos métiers et qui s’intéresse à nous.

Recueilli par David LE TIEC