Securtruck entend sécuriser les réservoirs pour de bon

L’augmentation du prix des carburants expose toujours plus les réservoirs des camions qui ne sont pas prévus pour résister au vol de leur contenu. L’entreprise lyonnaise Securtruck a décidé de travailler sur un système d’alarme antivol et sans fil.

« Le carburant est l’un des trois plus gros postes de dépense pour un transporteur. Les assurances ne couvrent pas le vol et nous savions qu’une solution fiable et efficace pouvait fortement intéresser les transporteurs. Avec mon associé, Cédric Galissi, nous nous sommes donc intéressés aux solutions existantes et nous avons constaté qu’aucune n’empêchait le vol puisque rien n’empêche de casser un bouchon sécurisé ou de percer un réservoir. Avec certaines autres solutions, l’alerte se déclenche seulement quand le carburant a déjà été sorti du réservoir », résume Alexandre Haberkorn.

Pendant 5 ans, les deux trentenaires ont conçu leur solution, ont fabriqué des prototypes et les ont testés pour aboutir à un produit qui leur donne satisfaction. La commercialisation a débuté et les premières livraisons interviendront au premier trimestre 2022.

Aucun vol en deux ans d’essai

Ce produit antivol de carburant, qui a été breveté, a été nommé Securtruck. Il s’installe directement sur le réservoir, en moins de 10 minutes, grâce aux sangles qui maintiennent déjà le réservoir. « Notre système est non intrusif, sans câblage ou perçage », explique Alexandre Haberkorn.

Securtruck s’appuie sur un accéléromètre qui détecte les impacts. « On filtre la pluie ou un chat qui passe sur un réservoir et l’alerte ne se déclenche pas, mais dès lors qu’il est activité, notre système détecte 90% des cas d’ouverture de bouchon, d’intervention sur la jauge ou de perçage de réservoir. »

Trois niveaux de sensibilité sont disponibles et les alertes sont transmises à un connecteur qui trouve sa place dans la cabine du camion. Le système dispose aussi d’une application (OS Apple ou Android) et en cas d’alerte, un signal sonore à 110 db retentit, soit le proche équivalent d’un avion au décollage ou d’un marteau piqueur en action. La balise installée sur le réservoir dispose d’une pile au lithium qui lui assure une autonomie d’au moins 5 ans, tandis que le contrôleur se recharge sur port USB.

Pour évoquer le prix de son produit, Alexandre Haberkorn le compare à un plein de carburant. Ainsi, un Securtruck mono réservoir coûte environ 500€ et un peu moins de 1 000€ pour un biréservoir.

« Notre Securtruck est déjà installé chez des transporteurs de la région lyonnaise et en 2 ans, il n’y a eu aucun problème de fonctionnement et aucun vol de carburant », affirme Alexandre Haberkorn.

En 2022, les deux associés espèrent écouler un millier de systèmes et ils s’appuieront en 2023 sur une commercialisation via un site internet dédié. En 2024 au plus tard, Securtruck espère un développement international.