Capacité volumétrique (kJ/m3) : Puissance frigorifique (ou calorifique pour une pompe à chaleur) produite par le débit volumique du compresseur dans des conditions de référence pour les températures de condensation et d’évaporation. Cette valeur permet de comparer des fluides entre eux quant à la taille des compresseurs et indirectement le prix de l’installation.

COP : Coefficient de Performance c’est le rapport entre la puissance thermique utile (frigorifique pour une machine de froid, calorifique pour une pompe à chaleur) sur l’énergie électrique dépensée par le compresseur. Le COP peut aussi inclure la consommation électrique de pompes et des ventilateurs.

COP Saisonnier : Ce COP est utilisé pour prendre en compte les variations des températures extérieures et fait sens pour analyser le comportement des systèmes à charge partielle.

CFC : Chloro-Fluoro-Carbures, molécules dérivées du méthane ou de l’éthane, où tous les atomes d’hydrogène sont substitués par des atomes de chlore ou de fluor.

Drop-in : Conversion d’installation correspondant seulement au changement du fluide frigorigène, sans autre modification (ni composants, ni huile).

Emissions (de fluide frigorigène) : rejet à l’atmosphère de fluide frigorigène quelle qu’en soit la cause. Le rapport annuel sur les émissions de fluides fluorés est une obligation de la convention sur les climats (1992).

ERP : Etablissement recevant du public.

GWP : Global Warming Potential ou Pouvoir de Réchauffement Global (PRG). Le CO2 est la molécule de référence, son GWP est de 1 quel que soit l’horizon d’intégration prenant en compte sa durée de vie dans l’atmosphère. Le GWP des autres molécules est un rapport à celui du CO2 qui prend en compte la durée de vie atmosphérique du produit et sa valeur d’absorption du spectre infrarouge dans l’atmosphère.

HCFC : Hydro-Chloro-Fluoro-Carbures, molécules dérivées du méthane ou de l’éthane ; où la substitution des atomes d’hydrogène par des atomes de chlore ou de fluor est incomplète.

HFC : Hydro-Fluoro-Carbures molécules dérivées du méthane ou de l’éthane où la substitution des atomes d’hydrogène par des atomes de fluor est incomplète.

HCFO : Hydro-Chloro-Fluoro-Oléfines, molécules dérivées du propylène où la substitution des atomes d’hydrogène par des atomes de chlore ou de fluor est incomplète. La double liaison éthylénique rend cette molécule fragile dans l’atmosphère où elle est décomposée par le radical hydroxyle –OH.

HFO : Hydro-Fluoro-Oléfines, molécules dérivées du propylène où la substitution des atomes d’hydrogène par des atomes de fluor est incomplète. La double liaison éthylénique rend cette molécule fragile dans l’atmosphère où elle est décomposée par le radical hydroxyle –OH.

ICPE : Installation classée pour la protection de l’environnement.

ODP : Ozone Depleting Potential ou pouvoir de destruction de l’ozone stratosphérique. L’ODP est un rapport du pouvoir ozonicide d’une molécule à celui du CFC-11 (car ses mesures dans l’atmosphère remontaient à 1950. Par définition, l’ODP du CFC-11 est 1. L’échelle est donc la capacité d’une molécule à détruire une quantité de molécules d’ozone supérieure ou inférieure à la capacité de destruction du CFC-11.

Retrofit ou reconversion : Conversion d’une installation en vue du changement du fluide frigorigène nécessitant au moins un rinçage et changement de l’huile (cas le plus simple) mais pouvant aussi nécessiter des réglages et changements de composants, rendant la conversion beaucoup plus onéreuse qu’un simple drop-in.

TFA : Acide Trifluoroacétique produit de décomposition des HFC insaturés (HFO). Cette molécule est aussi produite naturellement par l’océan ; ses concentrations maximales imaginables par rejet des futurs HFO utilisés n’ont pas d’impacts significatifs sur l’écosystème marin.