dimanche 27 novembre 2022

Génération H, comme hydrogène...

Hyvia est une joint-venture de Renault Group et Plug, née en juin 2021....

Auchan adopte les solutions...

Auchan adopte les solutions de Zebra pour sauver 35 millions de produits du...

Conti Seafrigo s’étend à...

La joint-venture entre le groupe Conti-Lines et Seafrigo construira un entrepôt de congélation...

Advansor lance la CuBig II

Advansor lance la CuBig II, une solution climatique au CO2 à haute efficacité énergétique. L’équipementier...
Home Numéro FroidNews Numéro 33

FroidNews Numéro 33

10,00

Magazine vendu uniquement en version digitale hors abonnement.

Surgelé Bridor : chaud devant !
Fiche innovation startup dernier km
Chronofresh : viva Europa !

Catégorie :

Description

Le vert est mis
La vague verte des Municipales constitue un signal fort face aux enjeux de la transition énergétique. Gageons que cette onde de choc sera comprise par des transporteurs encore contraints par l’exploitation de porteurs euro 4 et 5. La RSE, souvent déployée avec conviction par certains, et parfois exhibée par d’autres comme un faire-valoir d’entreprise en quête de posture citoyenne, doit passer à la vitesse supérieure. Facile à dire quand le GNV n’est pas la panacée et que le ROI du véhicule électrique lourd est encore aléatoire. Les électeurs écolo-bobo sont désormais rejoints par d’autres citoyens de sensibilités politiques de tous horizons. Ils veulent respirer mieux et contribuer à limiter les dégâts causés à notre environnement. C’est une lame de fond. Légitime et sage. De bon augure, l’annonce de l’association de Daimler et Volvo ainsi que de Toyota et Hino pour mettre l’hydrogène à la disposition du marché des véhicules industriels, en 2025, apporte une réponse encourageante et positive. Le calendrier semblerait parfait pour assurer le remplacement en douceur du parc diesel de ligne d’ici 2030 et des véhicules porteurs d’ici 2035, si ce n’était le retard à l’allumage de certains esprits chagrins. Dans le froid, Chéreau anticipe avec sa semi hydrogène chez Delanchy, entre autres. Souhaitons que les entreprises puissent financer les surcoûts de cette transition, avec ou sans l’aide de l’État providence. Dans l’intérêt de tous.

PIERRE BESOMI

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “FroidNews Numéro 33”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *