Transporteurs - Logisticiens

Pour GT Solutions, tout bouge dans la stabilité

Covid, inflation, ralentissement de la consommation… les crises glissent sur les ailes de GT Solutions, au vu de son chiffre d’affaires.

« Nous prévoyons une hausse des ventes de 2 à 3 % par rapport aux 230 millions d’euros de 2022 », annonce Matthieu Sarrat, directeur général de ce groupe familial spécialiste de la location avec chauffeur qui développe également une activité de gestion de flux (pneus). Cette stabilité cache de grands chambardements dans la structure du portefeuille, particulièrement dans l’alimentaire et l’agroalimentaire qui pèsent 25 % du chiffre d’affaires et concentrent l’essentiel de l’activité frigo. « Dans la RHD (restauration hors domicile), après les confinements, certains clients n’ayant pas repris leur activité, nous avions perdu 15 % du chiffre d'affaires surtout en Île-de-France, mais nous nous sommes redéveloppés en province auprès d’une clientèle qui ne parvenait plus à trouver de conducteurs », poursuit le directeur général.

Même dynamisme commercial avec la grande distribution, GT Solutions tirant parti de l’agressivité d’enseignes qui, pour serrer les coûts, remettent en jeu certains contrats. « De nouveaux transporteurs ont été choisis qui n’avaient pas forcément tous les moyens à disposition. Nous avons également pris notre place pour assurer le pilotage de flux, complète Frédéric Vorel, directeur commercial. Le groupe a percé en province auprès d’enseignes de type Lidl. »

Transition énergétique

GT Solutions compte refaire son retard, seuls 132 véhicules - dont 121 au GNC utilisés notamment par la Samada, présentent une alternative au diesel sur un total de 2 000 cartes grises. Objectif : baisser de 15 % les émissions de CO2 de ses véhicules d’exploitation. L’industriel vient de décrocher 1,6 million d’euros de l’Ademe pour acheter 38 véhicules électriques voués à la livraison urbaine. Mais la conjoncture déboussole. Très volatil, le prix du gaz fait douter de cette solution : « En ce moment la demande pour le B100 est forte », souligne Matthieu Sarrat qui doute de l’avenir de ce carburant à cause « des conflits d’usage des terres agricoles ». Enfin signalons cette tendance propice à GT Solutions, à savoir que la hausse des taux d’intérêt, qui complique l’achat de camions, lui amène des clients. Cette dernière compense ainsi la baisse de l’activité pneus.

Marc Fressoz

Dossier
Dirigeants à l’honneur
Podiums

Votre dernier numéro
de Froid News

Le marché international
de Rungis

Vos derniers articles
  • Premier groupe français de transport (13 Md€ de CA), Geodis est également présent dans la température dirigée, sur le produit « healthcare ». Depuis le rachat de Gandon Transports en 2021, il nourrit de solides ambitions sur le 2°C-8°C et le 15°C-25°C. Tour d’horizon avec son directeur général France, Stéphane Cassagne.

  • Directeur délégué à l'Union TLF, Jérôme Douy est également en charge d'un groupe de travail au sein du programme LUJOP (Logistique urbaine du quotidien durant les Jeux olympiques et paralympiques). Il détaille les questionnements et les chantiers en cours à quelques mois de la compétition.

  • Le groupe Primever renforce sa position sur le marché du transport et de la logistique sous température dirigée avec le rachat des Transports Mesguen ainsi que de ses filiales. Une opération qui fait suite à un partenariat de longue date entre les deux groupes.