Nominations

Maxime Forest, nouveau directeur général de France Logistique

Succédant à Constance Maréchal-Dereu, Maxime Forest est le nouveau directeur général de France Logistique. Son expérience sera mise au service de l’association autour de ses chantiers prioritaires que sont la planification territoriale de la logistique et la décarbonation de la filière.

Maxime Forest devient directeur général de l'association France Logistique, plateforme de coordination, d’animation et d’échanges entre professionnels de la filière. Il succède à Constance Maréchal-Dereu, qui a occupé cette fonction de 2020 à 2023, avant d'être nommée cheffe du service de l’industrie à la Direction générale des entreprises. Âgé de 37 ans, Maxime Forest est ingénieur en chef des ponts, des eaux et des forêts. Diplômé de l’Ecole polytechnique et de l’Ecole des ponts ParisTech, avec une spécialisation en génie industriel, il a débuté sa carrière en 2009 au sein du secteur du transports dans l’exploitation ferroviaire internationale. Durant la dizaine d'années qui a suivi, il a participé au développement du secteur des télécoms et à l’aménagement numérique du territoire, occupant notamment le poste de directeur adjoint au sein de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep). Avant de devenir directeur général de France Logistique, il pilotait des missions de conseil et d’évaluation à destination des membres du Gouvernement au sein de l'Inspection générale des finances (IGF).

Porter une vision globale de la filière
A ses nouvelles fonctions, il aura pour mission, aux côtés de la présidente de France Logistique, Anne-Marie Idrac, et de l’ensemble des membres, de construire et de porter, auprès des acteurs publics et privés, une vision globale de la filière du transport de marchandises et de la logistique. « Maxime Forest apportera à France Logistique et à la filière son expérience des interfaces entre secteurs public et privé, dans les chantiers prioritaires que sont la planification territoriale de la logistique et la décarbonation de la filière, au service de la transition écologique de toute l’économie », déclare Anne-Marie Idrac. « Je me réjouis de travailler auprès d’Anne-Marie Idrac et des acteurs de la filière pour proposer des solutions collectives aux grands défis du secteur. La logistique et le transport de marchandises apportent un service essentiel au fonctionnement du pays et sont un déterminant de sa performance économique et écologique. C’est un secteur innovant, pourvoyeur d’emplois en France et qui connaît, depuis longtemps, l’importance d’optimiser en permanence son organisation et sa consommation de ressources », commente Maxime Forest.

Votre dossier SOLUTRANS
Dossier
Dirigeants à l’honneur
Podiums

Votre dernier numéro
de Froid News

Le marché international
de Rungis

Vos derniers articles
  • Après s'être solidement implanté en Europe, Brightec, le fabricant des rideaux d’air BlueSeal, annonce son partenariat avec Thermo King pour une distribution exclusive aux États-Unis et au Canada.

  • Premier groupe français de transport (13 Md€ de CA), Geodis est également présent dans la température dirigée, sur le produit « healthcare ». Depuis le rachat de Gandon Transports en 2021, il nourrit de solides ambitions sur le 2°C-8°C et le 15°C-25°C. Tour d’horizon avec son directeur général France, Stéphane Cassagne.

  • Directeur délégué à l'Union TLF, Jérôme Douy est également en charge d'un groupe de travail au sein du programme LUJOP (Logistique urbaine du quotidien durant les Jeux olympiques et paralympiques). Il détaille les questionnements et les chantiers en cours à quelques mois de la compétition.